Pourquoi le droit ?

Publié le par 1bR

C'est la question ô combien pertinente que me posait une des étudiantes de ma promo. Pertinente parce que beaucoup d'entre nous n'ont pas la réponse. C'est d'ailleurs assez rigolo de demander à des étudiants de droit ce qu'ils veulent faire comme métier plus tard, on a le droit à des réponses diverses : -comédien -bosser dans la pub etc. y en a même une qui va être flutiste (je ne vise personne ^^). Bref, POURQUOI ?
Depuis que je suis tout petit, j'ai toujours eut cette soif de justice qu'ont les enfants en bas age, ce sentiment aiguisé de l'injustice... Normalement ca passe avec le temps avec l'installation du fatalisme, mais pas chez tout le monde ! Donc, je l'avoue si tant est que cela puisse être honteux -à la base- si je fais du droit, c'est un peu pour être le protecteur de la veuve et de l'orphelin...
Puis j'ai commencé à faire preuve d'un peu plus de réalisme, et j'ai alors compris que le droit était une arme absolument redoutable et que savoir la manier pouvait offrir des débouchés plus qu'intéressants... Comme dit Obi-Wan dans Star Wars : Beaucoup de vérités auquelles nous tenons dépendent essentiellement de notre propre point de vue et c'est là à mon sens la beauté du droit (privé notamment !), avec un peu de maitrise du sujet, de bons arguments et une certaine force de conviction, tout est possible -juridiquement-. Cela fera d'ailleurs dire à Girodoux que le droit est la plus puissante des écoles de l'imagination. Jamais poète n'a interprété la nature aussi librement qu'un juriste la réalité. Le père d'un ami me jetait -sûr de lui- que si tous les hommes étaient bons, nous n'aurions pas besoin du droit et qu'il est par conséquent inutil. Tout à fait, mais tous les hommes ne sont pas aussi bons que lui apparamment. Et c'est pourquoi, tous les jours, sans même s'en rendre compte, il applique le droit que des juristes ont mis sur pied : en achetant sa baguette, en traversant sur le passage clouté, en accrochant sa ceinture en montant dans sa voiture, en compostant son billet de transport, et même juste en ouvrant son robinet d'eau ou en poussant un interrupteur. Donc dire qu'on pourrait se passer de droit est peut-être finallement un peu naïf... Finallement, on a besoin des juristes autant que des médecins, des paysans, de notre vendeur de journaux ou encore de notre boulanger ! C'est sûrement pas aussi gratifiant que de sauver des vies au quotidien (encore que ça soit loin d'être le quotidien de la majorité des médecins) mais pour autant, quand votre avocat vous aura évité la prison, votre juriste fait économiser des milliers d'euros, vous lui serez sûrement également reconnaissant et c'est bel et bien cela que j'ai envie de faire : du droit !


Publié dans Reflexion

Commenter cet article

Sélim NADI 22/06/2009 18:31

Pas mal la citation de Giraudoux , mais je me demande si un juriste interprète vraiment la réalité . Sur le papier, il est certain qu'un juriste doit être conscient de la réalité, mais je me demande si dans les faits c'est le cas (je ne nie pas, je me demande^^). Car j'ai l'impression que beaucoup d'Hommes de droti suivent la corruption de la société et s'adapte à une sorte de "monde ripoux". Ils manquent des idéalistes dans les boulots du droit (je pense). Mais c'est bien, enfin un étudiant qui aime ce qu'il fait^^.

Nathan 08/03/2009 22:27

Moi j'ai fait du droit pour jouer dans ally macbeal, si, si...
Humbi, tu réduis pas mal la liste de l'utilité entre éviter la prison et l'économie de plusieurs milliers d'euros, il y a aussi, régler un divorce, obtenir des indemnités en cas d'erreurs médicales ou en cas d'accident etc...