♪ En ce temps là j'avais 20 ans, c'était manif et guitare ! ♫

Publié le par H.

Les manifestations...  Je n'habite pas en France, mais j'en pâti quand même parce qu'on passe pour des buses à l'étranger ! Pas un mois sans manifestations monstres en France ! Mais je m'amuse pas mal encore une fois à voir les disparités entre les chiffres...


On a d'un coté les syndicalistes qui nous donnent leur chiffre qui a intérêt à être costaud -oui parce que c'est l'indice d'importance d'une manifestation finalement- et de l'autre coté on a la police -ce sont des salauds de flics, donc FORCEMENT ils font tout pour minimiser...- et on est au milieu et dur dur de se faire un avis ^^


Surtout que la fourchette peut être impressionnante !


Pour la seule journée du 19 mars, les syndicats ont dit qu'il y avait 350 000 personnes selon les organisations syndicales et 85 000 pour les policiers  entre République et Nation à Paris.

Alors regardez bien le schéma ci dessous, illustrant cette différence :









Oui je suis trop bon avec vous, je me suis amusé à mettre ca sous forme de schéma pour que vous visualisiez mieux ! Donc la première barre (1) correspond à l'estimation faite par les policiers et la seconde à celle faite par les syndicats...










Mais pourquoi de telles disparités ! Ils ont pourtant appris à compter dans les mêmes belles écoles de la républiques si un flic est con, un syndicaliste ne l'est pas moins alors comment se plantent-ils ? Ou plutôt lequel se plante le plus ?

Cette différence s'explique (outre les considérations précédemment évoquées) par une différence dans la technique de comptage.

Les policiers en effet ont un comptage en 3 étapes :
➀ Des agents recenseurs se placent en 1 ou 2 points du cortège, de préférence à des endroits étroits.
➁ Ils appliquent un barème pour déterminer le nombre de gens en ligne sur une largeur de voie donnée (à noter qu'ils excluent les trottoirs)
➂ Ils comptent le nombre de rangées qui passent

Et ils obtiennent ainsi une certaine estimation (toujours en deçà de celles des organisations).


Les syndicats comptent autrement pour leur part.
➀ D'abord, les organisateurs chronomètrent le temps de trajet de la manifestation et en déduisent la vitesse du cortège en utilisant une vitesse moyenne (d'environ 2km/heure en général)
➁ Ils estiment ensuite le nombre de manifestants à différents endroits du cortège sur une bande d'un mètre de large et calculent une moyenne.


Donc les chiffres de la police sont probablement les plus justes parce que sûrement moins politisés que ceux des mouvements politiques et autres organisations syndicales mais probalement pas tout à fait justes non plus. Donc on peut considérer que ce sont les chiffres de la police, légèrement relevés mais très en deçà des chiffres des organisateurs des manifestations en tout cas qui seraient une représentation la plus correcte de la réalité...


Publié dans Saviez vous

Commenter cet article