De ces choses que l'on n'apprécie pas, mais que l'on aime encore moins voir critiquées...

Publié le par H.



"Je me les sers moi-même, avec assez de verve,
Mais je ne permets pas qu'un autre me les serve."




Voilà les mots du Cyrano de Bergerac suite à une critique dont il a fait l'objet. S'il pratique volontier et couramment l'autodérision, il ne supporte pourtant pas que cette critique vienne de quelqu'un d'autre... Voilà une analyse ô combien pertinente d'Edmond Rostand sur la capacité des gens à encaisser (ou pas) la critique...

Dans Boston Legal, le personnage d'Alan Shore explique à son ami Denny Crane, que s'il arrive que les juifs, entre eux, remettent en cause la construction du mur autour de la Palestine ; si un non-juif -tel vous ou moi- se permet de remettre en cause cela devant eux, vous pouvez être à peu près sûr qu'il viendra à argumenter en faveur de ce mur avec une persuasion déconcertante...
Il en va de même pour les catholiques qui entre eux vont se permettre de remettre en question les positions de leur Saint Père parce qu'ils savent que leurs propos ne seront pas interprété autrement que pour ce qu'ils sont c'est à dire une critique aimante. En revanche, si vous attaquez les positions de ce dernier, croyez moi, nous le défendrons bec et ongle !

Tout est question de mesure... Ainsi, si je me permet de critiquer en permanence une amie pour sa PAMitude (vous n'avez pas compris, passez au paragraphe suivant) c'est parce que je sais quel sens cela a pour elle et qu'elle sait que ce n'est pas de l'anticléricalisme primaire, si je me permets de remettre son choix en cause. De plus, cette critique ne sera pas un jugement de valeur et ne dépréciera aucunement l'avis que j'aurai d'elle...

Si entre amis, on se permettra de critiquer les attitudes ou comportements de certains de nos amis, on ne tolérera pour autant pas le quart de la moitié de cette critique à l'égard de cette même personne par une personne extérieure à ce groupe d'amis parce que notre critique pourra sembler acerbe mais nous savons que cette critique amicale est exprimée dans le but d'aider cette personne à s'améliorer avec toute l'amitié que nous lui portons.

Si un de vos amis ou votre moitié vient à critiquer sa famille, faites TRES attention si vous venez à critiquer à votre tour sa famille... Si cela semble être une invitation à le faire : cela n'en est clairement pas une. Vous risquez de froisser, blesser voire choquer la personne qui pourrait vous tenir rigueur de vos remarques... Ou pire encore, ne pas vous le dire, mais en souffrir en silence...


Car la critique ne peut avoir que deux effets : faire souffrir ou faire grandir. Ces effets peuvent être cumulatifs ou alternatifs... Certaines critiques vont ainsi faire seulement souffrir, c'est le cas de la critique bête et méchante... D'autres critiques vont être douloureuses à entendre, souvent parce qu'elles sont particulièrement pertinente et qu'on n'était pas prêt à l'encaisser... Et certaines critiques vont être bien encaissées (ce sont les plus rares) et juste aider leur destinataire à grandir, s'améliorer... Il s'agit dans ce dernier cas généralement de critiques superficielles, non-personnelles ou alors de critiques qu'on était tout simplement prêt et capable de recevoir... Mais il est particulièrement difficile de savoir si une personne est prête et capable de recevoir une critique... Parce qu'elle aura beau pratiquer l'auto-dérision sur ce travers, si vous venez à le lui souligner, il y a fort à gager que vous la ferez néanmoins souffrir... Alors faites attention la prochaine fois que vous exprimerez une critique et ne vous placez pas dans l'optique de comment vous vouliez que votre critique soit prise, mais toujours dans celle de comment votre critique va être- et a été perçue avant de la formuler...

Publié dans Reflexion

Commenter cet article

Pierre 05/05/2009 22:50

Ou comment déblatérer un tas de lieux communs...


(En voilà une, à toi de la prendre comme il se doit.)

H. 06/05/2009 01:05


biiim ^^ dans ma G ^^
Disons que j'apprécie ton habituelle franchise donc je prend bien la critique ;)