De la chance de ne pas en avoir (eu)

Publié le par H.

Avez vous déja remarqué ? Les gens ne sont que rarement satisfaits de ce qu'ils ont ? C'est amusant cela non ? Et puis si je pousse le raisonnement plus loin, je serais tenté de dire que plus ils ont : plus ils ralent ! Cela m'amène à une conclusion : les gens qui ont eut moins de chance, moins de facilités, ont vécu des choses peut être plus difficiles ont tout simplement appris à composer avec... Ils ont appris à être heureux malgré tout ce qui avait pu leur arriver... 
C'est intéressant de voir comme les évènements douloureux de nos vies sont peut être les évènements qui sont les plus "grandissants" pour nous. Je pense avoir eut la chance d'avoir une vie assez heureuse, facile et sans trop de difficultés ; cependant je crois tout autant avoir vécu à titre personnel des choses qui m'ont été difficiles et que je ne souhaite vraiment à personnes et pourtant, ces choses font de moi ce que je suis aujourd'hui. Ces choses m'ont apprises à me relever quand je tombe parce qu'elles m'ont tout simplement appris à tomber... Alors voila, vous tous qui souffrez sous vos malheurs, voyez le coté positif de la chose et dites vous que ce que vous avez vécu, vous y avez survécu, vous l'avez surmonté, mais d'autres ne l'ont jamais vécu et si un jour cela vient à leur tomber sur la tête, ils recevront alors une armoire normande alors que vous ne recevrez qu'une petite pluie de printemps... Les peines et les blessures que l'on endure sont une part importante -si ce n'est la plus importante- de ce que l'on est et je pense que les personnes qui ont vécu ce genre de choses sont autrement plus intéressantes que celles qui ont toujours tout eut facilement... Alors vous qui pleurez de ne pas avoir de chance, dites vous que cela serait encore plus triste d'en avoir eu trop...

Publié dans Reflexion

Commenter cet article

Brune 25/11/2009 16:22


Donc tu te marres comme un fou des qu'il m'arrive une crasse ! salaud ! ;) bon ... je suis d'accord a 200%, effectivement, morfler fait relativiser !


Joël 24/11/2009 14:37


Nietzsche le disait plus brièvement "Ce qui ne nous tue pas, nous rend plus fort." Je pense que tu n'es encore qu'au début de ta vie et que la considérer comme "assez heureuse" est un peu
prématuré, même si pour le moment elle l'est. C'est comme dire lors de l'entracte, qu'une pièce de théâtre est réussie.


H. 24/11/2009 15:08


Bah là tu vois, je ne suis pas à 100% d'accord avec toi et donc avec Nietzsche parce que pour moi, tout ce qui ne nous tue pas peut nous blesser...  Il y a des
choses dont on se serait bien passé je pense... Il ne faut pas chercher la souffrance pour la souffrance, il faut juste l'accepter pour ce qu'on ne peut l'éviter... 
Merci pour les coordonnés du doc ! ;)
Enfin pour ce qui est de ma vie, je crois que je peux néanmoins dire en reagardant ma vie si je suis heureux ou pas... Et à force de chercher le bonheur, je me rends compte que je n'avais pas vu
que je l'avais trouvé :) Je suis assez heureux déja ! :)
Voila  


etienne de fraiss' 24/11/2009 13:51


Bel article, j'adhère !