De la loi des séries...

Publié le par H.

85253299.jpg

Je crois que c’est Woody Allen qui disait que les emmerdes sont comme les feuilles de papier hygiénique, on en tire une et y en a dix qui arrivent… C’est marrant comme les choses semblent s’enchaîner dans notre existence… Rares sont les passages fastes : ni beau, ni moche, ni haut ni bas… A moins de vivre une vie plan-plan et bien rangée et de ne jamais prendre de risques de ne jamais s’impliquer, mais est-ce encore « vivre une vie »… ?

Mais non, voilà, les claques se suivent se ressemblent… ou pas… On dit toujours que la première est la plus dure ? Peut être parce qu’on ne l’avait pas vu venir… On dit aussi qu’on finit par s’endurcir… Mais tout ça c’est en belle partie des conneries… La vérité c’est que certaines choses font mal, très mal et ce, la première fois, la deuxième fois et sûrement encore toutes les autres fois… Une autre citation disait : tu serais même le pire des salauds que la déception t’atteindrait encore… C’est donc dire qu’on peut tout faire pour ne pas souffrir et même se blinder, pour éviter toutes ces peines, un jour, elles reviennent… Comme le dit la chanson « all what you do, and all what you say will be sent back to you… » (Ndlr : Musique qui est entrain d'être jouée si vous avez du son sur votre ordi !)

Mais à coté de cela, prendre des risques, c’est aussi vivre, ne pas oublier qu’on vit… C’est voir ces risques couverts de succès -à l’occasion-… Alors que dire de plus si ce n’est que tous ces coups font mal, très mal et qu’ils sont dur à supporter mais comme disent ces chers anglais « c’est la vie ! » (avec l’accent anglais tentant de parler un bon français) et que je souhaite du courage à ceux qui se sont pris, se prennent et se prendront des bons pavés en pleine gueule. Que cela soit une amie qui vous tourne le dos parce qu’elle ne se rend pas compte des erreurs qu’elle a commises, que cela soit une fille qui passera à coté de vous sans même vous avoir vu, que cela soit des examens que vous aurez bossés et que néanmoins, vous planterez ; que cela soit des efforts que vous avez fait mais qui n’ont pas été récompensés à la hauteur de vos attentes… et pour encore tout un tas d’autres saletés qui vous tomberont sur le coin de la gueule, cher lecteur, de tout cœur, je vous souhaite bon courage !  


 

 

Publié dans Coup de gueule

Commenter cet article

Camille 30/12/2009 09:44


Mon cher H,

Comme le disent nos bons anglais, on prend des claques mais "c'est la vie". Et, bien que ces claques, ces coups que l'on prend fassent toujours aussi mal, on apprend à gérer la douleur et elle s'en
va de plus en plus vite ou du moins en faisant moins de dégâts.
De mon côté je crois qu'il que l'on peut toujours trouver un côté positif à ce qui nous arrive, on s'est rapprochés de ses amis, on a évité de faire une bêtise, on a mûri,...Comme le dit Figaro "
Je préfère en rire plutôt que d'être obligé d'en pleurer!". Prenons les choses avec humour et surtout optimisme ( je ne le dirai jamais assez!). On trouve toujours quelque chose à tirer de nos
expériences désastreuses!
Parce que, mêmes si on a mal pendant un temps, on finit par se relever à nouveau et par reprendre des claques, parce qu'on reprend des risques, parce que c'est ça vivre et que la douleur nous
prouve aussi qu'on est vivants.
Tout ça pour dire que je suis plus ou moins d'accord avec toi, mais que je préfère aborder la question par son meilleur profil. ;)